MacBook Air

BLOG 2DIAPHS  ◊ WEB ◊ PHOTO ◊ VIDÉOS 

Femme, entrepreneur, mère:  Comment concilier les deux ?

Maman et entrepreneur. De plus en plus de femmes sautent le pas de l’entrepreneuriat et parmi elles, un nombre important de mamans.

Tu fait sûrement partie de ces femmes-là, les mompreneurs. Tu te demandes comment gérer le fait d’être maman et entrepreneure ?

Je te donnerais mon avis et mon expérience.

De plus en plus de femmes entrepreneures

Chaque année, de nombreuses femmes se lancent dans la création d’entreprise.

Bien que la parité homme-femme est loin d’être atteinte, les chiffres des femmes entrepreneures progressent.

En France, cela représente 900 000 femmes dirigeantes d’entreprise.

Au niveau des micro-entreprises, 40 % sont créées par des femmes.

Et 27 % des Françaises, sont ou ont été dans une démarche entrepreneuriale.

maman et entrepreneur

maman et entrepreneur comment concilier les deux ?

Les différents types de maman entrepreneures

Il y a une diversité de profils d’entrepreneures qui peut se caractériser, par tes aspirations et  motivations, ton contexte professionnel et familial, ou encore ton expérience et ton vécu.

Il existe 3 types de femme entrepreneure :

  • Des femmes qui entreprennent par nécessité, pour assurer les besoins primaires du foyer suite à une difficulté. (chômage)
  • Celles qui ont une opportunité de carrière, suite à une frustration professionnelle (relever un défi)
  • Elles veulent entreprendre pour concilier vie professionnelle et vie familiale.

Tu te retrouves sûrement dans un (ou plusieurs) de ces cas de figure.

 

 

Etre une entrepreneure et une maman

Le concept des mompreneurs est né aux Etats-Unis a la fin des années 90.

Ces entrepreneuses occupent avant tout les secteurs d’e-commerce, de l’artisanat, des services.

Il répond aux besoins des mamans, qui n’ont pas envie de faire de concessions sur leur vie professionnelle.

Elles se créent leur propre job et ainsi elles sont épanouies, aussi bien dans leur vie pro que perso.

J’ai souvent entendu des entrepreneures autour de moi, dirent qu’elles se sont lancées lors de leur congé maternité ou parental.

Personnellement, j’ai eu le déclic lors d’un burn-out.

En savoir un peu plus sur moi en lisant cet article.

En devenant entrepreneure, tu recherches un équilibre dans ta vie.

Un besoin de liberté, de flexibilité, où encore un épanouissement : vivre de ta passion, sans oublier l’aspect financier.

Comment devenir une maman entrepreneure épanouie:

En premier lieu tu dois avoir une idée bien définie et rentable.

Il faut que tu puisses répondre à un besoin de ta cible.

Il faut également t’ informer et te former si nécessaire.

Aussi, il est essentiel de bien t’entourer pour la création de ton entreprise.

Par ailleurs, tu peux trouver des informations sur la création d’entreprise sur Internet, ou bien auprès de structures comme la CCI.

Tu dois avant tout, avoir un projet qui te ressembles et être en totale adéquation avec celui-ci.

Ton entreprise sera par définition, unique, car elle te ressemblera.

Pour ma part, j’ai fait le choix de la micro-entreprise en 2009, pour ses formalités de constitution simplifiées.

 

 

S’organiser lorsqu’on est une maman entrepreneure

Séparer la vie professionnelle de la vie personnelle.

Si tu te lances dans cette aventure entrepreneuriale, ce n’est pas pour être esclave de ton business, mais avant tout pour jouir d’une certaine liberté.

Tout d’abord, tu dois séparer ta vie personnelle et familiale, de ta vie professionnelle.

Pour cela, tu dois te  fixer des horaires et des jours de travail.

Il faut que tu sois à 100 % productive lors de tes moments de travail.

Soit disponible pour ta famille et tes enfants lors des moments de repos.

Il n’y a rien de pire, que de brasser de l’air en voulant travailler alors que tes enfants sont présents (surtout si se sont des enfants en bas-âge).

Si tu n’as pas le choix, effectue des tâches qui ne te demande pas beaucoup de concentration (tri de la boite mail).

Lorsque tu es censée être “au travail” et que tu boss de la maison, tu dois être concentrer uniquement sur les tâches inhérentes à votre business.

Fait abstraction du grand ménage. Dit toi que si tu était sur ton lieu de travail,  tu ne  pourrait pas faire tout cela.

Depuis 2009 j’avait choisi de travailler lorsque mon premier garçon qui avait 3 ans à ce moment là était à l’école.

Donc je me concentrait pour être à fond 4 jours par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi).

Et cela à continué quand mon deuxième garçons est né en 2012.

 

 

Une organisation sans faille

Tu es une Business Women, que tu  travailles de la maison, dans un espace de co-working et que tu dois agir en tant que telle.

  • Agendas, planers, applications et autres carnets sont tes amis.
  • Organise et planifie ta semaine.
  • Note tous tes rendez-vous professionnels et personnels dans un agenda papier ou numérique.
  • Met des rappels (avec la tonne de choses à faire, on peut vite en oublier certaines).
  • Fait une to-do list quotidienne avec 2-3 grosses taches max (rien de pire pour la motivation que de voir une liste à rallonge).
  • Prépare tes affaires et celles de tes enfants la veille.
  • Fait le ménage le soir (ou le matin tôt).
  • Optimise ton temps (à la pause déjeuner répondre à tes commentaires sur les réseaux sociaux).

 

 

Finalement, je ne vais pas te mentir et dire que tout est beau. Forcément, c’est un choix audacieux qui demande beaucoup de courage et de persévérance.

Donc, comme je te l’ai dit plus haut, il faut être bien organisé.

Tu dois aussi gérer le stress et tout faire pour atteindre tes objectifs.

Mais avant tout, l’entrepreneuriat n’est pas fait pour tout le monde et c’est OK.

C’est fait pour toi si tu recherches une liberté et que tu es  prêtes à tout donner pour concrétiser ton rêve.

Je suis personnellement très heureuse d’avoir franchi le cap de maman et entrepreneur. Et depuis 2009, j’arrive tant bien que mal à concilier les deux.

Alors, si c’est vraiment ce que tu veux ! Let’s go !

Le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l'imposteur Le syndrome de l'imposteur touche surtout les personnes les plus performantes. C'est d'avantage un problème de perception que d'un problème de talent. Toute ma vie j’ai eu du mal à surmonter la sensation d’être la mauvaise personne du...

La Brand Board, c’est quoi ?

La Brand Board, c’est quoi ?

La Brand Board, c'est quoi ?La Brand Board, c'est quoi ? Tout d'abord, c'est un outil  pratique qui t'aidera dans ta communication d'entreprise. Elle est différente de la charte graphique qui est un document de plusieurs pages contenant toutes les règles d’utilisation...

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code